Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mars 2018 2 06 /03 /mars /2018 19:48

La classe de première STD2A était à Paris du 31 janvier au 3 février.

C'était l'occasion pour les élèves de parfaire leur culture artistique en visitant quelques grands musées et de préparer l'orientation post-baccalauréat en participant aux journées portes ouvertes des grandes écoles d'art parisiennes.

 

Le musée du Louvre

la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris

L'exposition Constance Guisset au musée des arts décoratifs.

la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris

Le centre Georges Pompidou.

la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris

Et les écoles Boulle, Olivier de Serres, Estienne.

Et bonus...

la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris
la première STD2A à Paris
Published by design-durable - dans sorties et ateliers
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 08:44

La classe de seconde Création & Culture Design a rencontré au théâtre de l'Archipel le grand maître du jonglage contemporain: Jérôme Thomas.

Photo © Jean-Claude Lallias

 

Jongleur d'abord formé au cirque avec Annie Fratellini et au cabaret, il s'intéresse très tôt au jazz et collabore avec de nombreux musiciens : Bernard Lubat, Carlo Rizzo, Marc Perronne, Pascal Lloret, Alfred Spirli, Jacques Higelin, l’ARFI, Trio Bravo, Andy Aimler, ensemble Aleph, Michel Portal et bien d’autres encore. Ces rencontres l’orientent vers une pratique de l’improvisation.

Jérôme Thomas a créé la pratique du jonglage cubique qui se situe entre deux arts distincts et très proches à la fois, le jonglage et la danse : un langage qui permet de créer, chorégraphier et improviser.
Une pratique de jonglage aux balles (ou d'objets) qui prend en compte le corps dans l’espace.

Jeudi 23 novembre, les élèves suivent un atelier circassien, sous la direction de Jérôme Thomas.

Après avoir travaillé sur la perception de l'espace scénique, ils se sont essayés aux bases du jonglage.

Le cirque contemporain avec Jérôme Thomas
Le cirque contemporain avec Jérôme Thomas
Le cirque contemporain avec Jérôme Thomas
Le cirque contemporain avec Jérôme Thomas

Le lendemain, les élèves assistent au spectacle Deux hommes jonglaient dans leur tête, entre théâtre musical et cirque.

Le jongleur Jérôme Thomas et le compositeur percussionniste Roland Auzet brouillent les pistes, échangent leurs rôles, partagent leurs virtuosités dans un environnement habité d’instruments de musique qui n’en sont pas, d’objets qui le deviennent. Le jonglage produit des notes et des sons, la percussion offre des équilibres et des illusions.

Des corps, des gestes et des sonorités qui s’affrontent et dialoguent autour d’émotions sonores et visuelles. Un espace « encombré » d’objets insolites habillés de lumières reflétées et multipliées par un jeu de miroir. Des globes, des sphères, des sculptures, totem ou statues, qui sous les doigts du jongleur et du musicien se transforment en instruments, vibrant et résonnant en écho à la musique électronique de Wilfried Wendling. Invitation dans un voyage imaginaire où le mouvement, le temps, le sonore et le visuel font sens.

 

Le cirque contemporain

 

Initialement, notre conception du cirque s'inspire des jeux antiques romains ainsi que des bateleurs et troubadours du Moyen Âge. 
La première représentation de« cirque moderne» a lieu au milieu du XVIIIe siècle à Londres. C'est au XIX· siècle que le« cirque équestre» voit le jour, principalement dans des structures stables. Il est remplacé peu après par le cirque traditionnel appelé« cirque ménagerie» et caractérisé par la présence de dompteurs ou de dresseurs d'animaux au sein des fratries ou des familles de circas-siens. Ce type de cirque est principalement nomade et les établissements sédentaires se portent mal. Dans les années 1960,le« cirque traditionnel» entame un déclin de popularité: le public est de plus en plus concerné par les droits des animaux et il s'intéresse donc à des formes alternatives de divertissement.
C'est alors qu'apparaît le nouveau cirque, mouvement de spectacle qui se développe en France dans les années 1970 et qui emploie les aspects théâtraux du cirque pour raconter une histoire tout en dramatisant les numéros d'acrobatie. Le« nouveau cirque» [ désormais appelé« cirque contemporain»] est un type de spectacle
de cirque dans lequel plusieurs genres artistiques sont combinés et parmi lesquels se trouvent la jonglerie, le trapèze, le théâtre, la musique, etc. Il s'agit moins de présenter des numéros incroyables que de représenter des réalisations artistiques où plusieurs arts se mêlent en harmonie. C'est la diversité des esthétiques qui distingue le nouveau cirque. Les techniques de cirque sont souvent utilisées comme« éléments de langage» propres à signifier, par méta-phores: la projection d'un acrobate à la bascule peut symboliser l'envol mystique, la flèche meurtrière, etc. Le cirque peut aborder des thèmes variés: la guerre, l'amour, la religion, l'incommunicabi-lité. Les spectacles de« cirque contemporain» sont représentés davantage dans des salles de spectacle que sous chapiteau.
Les compagnies de cirque contemporain sont très nombreuses. Les principales sont: le Cirque Plume, fondé en France fin 1983 et toujours en pointe de la création contemporaine, le Cirque du Soleil fondé au Québec en 1984, le Cirque Oz fondé en Australie en 1978, le Cirque Baobab d'Afrique occidentale ou les cirques chinois, puisant dans les acrobaties du théâtre traditionnel.

 

 

Published by design-durable - dans sorties et ateliers
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 11:00

La visite des élèves de première STD2A au théâtre de l'Archipel, autour des installations sonores et du spectacle Masse Critique.

 

Les installations sonores : créations in situ, mettant en jeu des procédés traditionnels, hybridés avec des technologies numériques, croisant arts du son, arts plastiques et design d'espace ou d'interaction, le tout présenté par les créateurs eux-mêmes.

PLAY

Verrière du Carré | Création
Installation sonore et vidéo graphique | Thomas Pénanguer
Commande du festival • Compositeurs des espaces sonores et musicaux Nassima Moucheni, Alexander Vert, Michaël Filler, Anna Serra • Création scénographique et vidéo Thomas Pénanguer en partenariat avec Pole Production et SquaregoLab_FabLab
À l’image d’une salle de jeu d’arcade, PLAY est un espace de jeu et d’écoute. Cette installation investit l’extérieur et l’intérieur de l’Archipel : une fresque géante et un tracking vidéo sur la façade du Carré et l’installation des bornes interactives. Équipées de casques et d’hologrammes, ces boîtes de jeu diffusent des créations sonores et visuelles originales. elles favorisent la rencontre entre la création sonore et le public dans une installation mêlant ludique et onirisme.

design sonore

IMAGE LATENTE

Le Studio 

Installation contemplative

Conception, création Urbrain Développement informatique Erik Lorré – Fées d’hiver Centre d’Art Numérique • Conception animations graphiques Urbrain, Erik Lorré Création sonore Philô

Une installation qui place le visiteur dans une attitude contemplative et lui offre ses différents tableaux graphiques, ses multiples comportements générés en temps réels. Un environnement immersif et interactif avec une pointe de magie, qui fait naître cet incroyable objet plaçant la lumière en lévitation et le public en admiration. Les pulsations des électro-vannes délivrent en écho la partition sonore. Amplifiées, détournées en temps réels, un improbable orchestre acousmatique remplit l’espace où vibre l’installation. La simplicité du dispositif est insolent, le résultat éblouissant !

design sonore
machines antiques et chromatiques
Espace Panoramique 

Atelier d’expression pluridisciplinaire

Conception, création Jean-Robert Sédano et Solveig de Ory

Une installation cinétique et participative, où vos jambes autant que votre tête sont à l’honneur ! Les machines antiques et chromatiques associent l’élégante mécanique « Modern style » à l'art numérique, dans une version écologique débranchée du réseau électrique. Quatre pédaliers qui activent quatre séries d’images distinctes et relient l’énergie humaine à la créativité collective, dans la vibration des poulies et des rotors, tour à tour acteurs et spectateurs les visiteurs vont créer la performance chromatique et lumineuse !

design sonore

Cirque | Cirque Électro Minéral


MASSE CRITIQUE 
LONELY CIRCUS

Spectacle accueilli avec la Verrerie d’Alès / Pôle National Cirque - Occitanie

La création sonore contemporaine trouve des résonances dans toutes les expressions de la scène. Même le cirque et le théâtre sont à la fois inspiration et illustration de cette musique. Ainsi est né Masse Critique, un cirque électro en quête de l’accord sensible et périlleux entre mouvement et expérience sonore. Une réflexion grave et malicieuse où quatre artistes s’attaquent à une matière dangereuse : la pierre. Pierres qui roulent, qui s’entrechoquent, chantent ou sonnent, sont l’occasion de constructions instables, précaires, éphémères, la création sonore s’inspirant de leur pouvoir d’évocation.
Ludique, poétique, un cirque électro-minéral sonore.

 

design sonore
Published by design-durable - dans sorties et ateliers

Présentation

  • : Le blog de design-durable
  • : le blog du cours d'arts appliqués du lycée Jean Lurçat de Perpignan, à l'usage des élèves.
  • Contact

Recherche

Classement